Sélectionner une page

LE CURSUS DES ÉTUDES EN ARCHITECTURE À L’ENSAM


 

Schéma des études d'architecture à l'ENSA Montpellier
HMONP module à l'ENSAM
CYCLE LICENCE

Le premier cycle des études d’architecture met en place un socle commun fondé sur une culture architecturale et une compréhension des pratiques du projet.

Il conduit au diplôme d’études en architecture conférant le grade de Licence (Bac+3).

Généraliste, il forme aux outils de représentation de l’architecture, donne les clefs de sa compréhension et initie à la conception, afin d’établir les principes majeurs et les connaissances de base du savoir architectural, qui permettront à l’étudiant de développer des compétences et des aptitudes à concevoir, coordonner et mener à bien des projets.

 

Cette formation est dispensée à l’ENSAM, à la fois en formation initiale et en formation professionnelle continue. Elle est également dispensée à l’Antenne de La Réunion en formation initiale, selon le même programme que celui de Montpellier.

Durée du cycle : 3 ans / 6 semestres (4 ans maximum autorisés)
Crédits à totaliser par l’étudiant : 180 ECTS dans 23 unités d’enseignement

Contenu pédagogique :

Conception architecturale

  • Capacité à reconnaître et à analyser les différents éléments d’un projet d’architecture, de les traduire par le dessin et la maquette.
  • Capacité à déterminer des solutions spatiales et structurelles à même de développer un projet.
  • Capacité à traduire par le dessin ces solutions spatiales et structurelles.
  • Capacité à maîtriser le vocabulaire propre à l’architecture.

 

Science, techniques et environnement

  • Représenter ses intentions et modéliser l’objet architectural tout au long du processus de conception, y compris dans la phase de réalisation.
  • Intégrer, comprendre, anticiper les mutations en cours de la société liées aux domaines des sciences et techniques.
  • Contrôler l’adéquation du processus de fabrication avec les contextes économiques, sociaux, environnementaux.
  • Concevoir une structuration de l’espace par la matière, la lumière, la chaleur, les protections
  • Imaginer, générer, transformer, représenter, mettre en œuvre des géométries complexes pour la conception de l’espace.

 

Théorie, histoire de l’art, de l’architecture et de la société

  • Connaissance en histoire de l’art et de l’architecture afin de maîtriser les fondements de la culture architecturale et dans une progressivité chronologique depuis l’Antiquité à nos jours, visant à définir des régimes d’historicité qui intègrent l’expression des autres arts.
  • Connaissance en histoire de la ville et des paysages.
  • Connaissance en « Théorie et doctrines » permettant une approche plurielle, et le croisement des enseignements « d’histoire de l’art et de l’architecture ».
 

Art et représentation

  • Connaissance des pratiques plastiques
  • Maîtrise des outils d’analyses et de formalisation
  • Maîtrise des manipulations en maquettes et des codes de la représentation architecturale
 

Les enseignements prennent la forme de grands cours, studios, travaux pratiques, intensifs (workshops).

Le programme comporte également un enseignement de langues au choix : anglais ou espagnol.

Le programme de licence est complété par :
— un atelier Hors Les Murs (entre le S3 et le S4) crédité de 6 ECTS
— deux stages obligatoires (en S4 / 2 ECTS et en S6 / 4 ECTS) en France ou à l’étranger, crédités de 6 ECTS

LES STAGES

En Licence

Le stage OUVRIER et/ou DE CHANTIER en S4 / 2 crédits

Stage d’observation et d’ouverture à la connaissance des pratiques professionnelles de l’entreprise du bâtiment. Le stage de découverte a pour but de faire connaître aux étudiants le monde du « BTP » en termes d’organisation générale, de fabrication, de logistique, d’approvisionnement, d’élaboration des prix, d’organisation et vie de chantier.
→ 2 semaines / S3 ou S4

Le stage de PREMIÈRE PRATIQUE en S6 / 4 crédits

Appréhender la diversité des pratiques professionnelles de l’architecture, en agence d’architecture ou hors agence, en France ou à l’étranger.
→ 4 semaines / S6

En Master  « formation pratique »

Le stage FORMATION PRATIQUE / 8 crédits

Donner à l’étudiant des savoirs et des savoir-faire complémentaires à l’enseignement dispensé, confronter ses connaissances théoriques aux pratiques réelles de conception et réalisation d’édifices, découvrir différents aspects de la maîtrise d’œuvre, mais aussi de la maîtrise d’ouvrage et appréhender la diversification des pratiques professionnelles hors agence d’architecture.
→ 8 semaines / S8

LES STAGES à l’étranger

Tout étudiant peut faire son stage long à l’étranger.

Sans préjuger des démarches que chacun peut individuellement mettre en oeuvre à cet effet, les différentes actions internationales s’avèrent souvent une opportunité facilitant la concrétisation d’un tel projet de stage.

Dans le cadre des stages obligatoires, l’étudiant peut bénéficier :

• d’une bourse Erasmus pour un stage à partir d’une durée de 2 mois en Europe

•d’une bourse Région pour un stage de 2 mois minimum

• d’un chèque Eurocampus pour un stage de 3 mois minimum en Catalogne ou aux Baléares.

•d’une bourse du Ministère de la Culture et de la Communication pour un stage d’un mois minimum (attention un étudiant a droit à une seule bourse du MCC dans son cursus)

 

Stage de sensibilisation à l’architecture en milieu scolaire

Dans le cadre d’un partenariat entre le rectorat, la DRAC, les CAUE du Languedoc-Roussillon et l’ENSAM, les étudiants peuvent effectuer leur stage de « Pratique professionnelle » du cycle Master dans un collège ou lycée de la Région.

Une réunion d’information est prévue tous les ans au mois d’octobre en présence des différents partenaires et des enseignants porteurs de projet.

Les étudiants interviennent dans les classes, en appui de l’enseignant, auprès d’un jeune public de janvier à juin. Ils sont encadrés parallèlement par Henri Rouvière, chargé de mission pour le développement des stages, et par les conseillers du CAUE qui assurent une formation préalable aux interventions.

Les étudiants intéressés doivent retourner une lettre de motivation par mail au bureau des stages.

LES WORKSHOPS, IP ET MASTER CLASS

L’ENSAM a mis en place une offre d’intensifs, d’IP (International Programs) et de Master Classes gratifiés de crédits ECTS. Ceux-ci, en fonction de leur thématique, se déroulent soit dans les locaux de l’ENSAM, soit à l’extérieur. Deux semaines entre les deux semestres sont réservées à leur organisation. Ce temps pédagogique est appelé « HORS LES MURS » et se décline comme suit :

LES WORKSHOPS

Les intensifs sont proposés par les enseignants sur des thématiques spécifiques. Ils peuvent également prendre place dans le cadre d’expérimentation dans des lieux spécifiques, tels que les Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau.

Fripon, fripon et demi
enseignant Éric WATIER

Images, architectures et fictions
enseignants Gui JOURDAN, Alexis LAUTIER et Sylvie GROUEFF

Visage de chantier
enseignante Marion DEVILLERS

Scénographie
enseignant Philippe CAPELIER

Du modèle au module
enseignante Emmanuelle ÉTIENNE

Architecture raisonnante
enseignant Lambert DOUSSON

Design
enseignants Pierre SOTO et Axelle BOURDEAU

Espaces publics de poche
enseignant Patrick BUFFARD

 

Patrimoine comtemporain
enseignant Laurent DUPORT
Présentation wks Patrimoine contemporain JEAN PROUVÉ

Du grand ensemble a l’écoquartier
enseignante Anne SISTEL

Architecture et sensorialité
enseignant Ankel CERESE

Bruxelles 50′
enseignante Catherine TITEUX

Disparition et résistance de la ville
enseignants Khedidja MAMOU et Yannick HOFFERT

 

LES INTENSIFS

Architecture Navale
enseignant Renault BANULS

SENcity
enseignants Johan LAURE et Marion MOUSTEY

 

LA MASTER CLASS

en langue étrangère

Visions of future
enseignante Jaana REINIKAINEN

LA CÉSURE

 

 

 

Depuis la circulaire de 2015 relative à la période de césure, un étudiant peut suspendre sa formation pendant une année universitaire dans le but d’acquérir une expérience professionnelle. Elle ne comporte pas un caractère obligatoire.

La période dite « de césure » s’étend sur une durée maximale représentant une année universitaire pendant laquelle un étudiant, inscrit à l’ENSAM, la suspend temporairement dans le but d’acquérir une expérience personnelle, soit de façon autonome, soit au sein d’un organisme d’accueil en France ou à l’étranger. Elle est effectuée sur la base d’un strict volontariat de l’étudiant qui s’y engage et ne peut être rendue nécessaire pour l’obtention du diplôme préparé avant et après cette suspension. Elle ne peut donc comporter un caractère obligatoire.

POSSIBILITÉS DE CÉSURE

→    Césure sous forme de stage
→    Césure en milieu professionnel
→    Césure en France dans le cadre d’un engagement
        de service civique ou de volontariat
→    Césure dans une autre formation
→    Césure et entrepreneuriat
→    Césure hors du territoire français

 

Conditions d’INSCRIPTION

L’année de césure s’effectue uniquement entre la Licence et le M1.
Conditions requises :
• Avoir validé son cycle Licence,
• Être inscrit en cycle Master et payer les droits d’inscription
• Rédiger un dossier avec les pièces demandées
• Avoir l’accord de la Commission de validation des parcours qui étudie les dossiers de candidature.

 

dépôt des dossiers
et entretiens

Votre dossier sera à déposer au plus tard le 4 mai 2017 à 12 heures au bureau de Laure Deligne, responsable de la professionnalisation.
Vous serez ensuite convoqués le 18 mai 2017 devant la Commission de la Césure pour présenter votre demande.

 
 

Vous trouverez tous les détails pour la constitution du dossier et les droits d’inscription les bourses, sur le Guide de la césure

 

CONTACT

SERVICE DES FORMATIONS

Laure DELIGNE
professionnalisation : responsable
T. 04 67 91 71 11
laure.deligne@montpellier.archi.fr

 
 
 

Formations

 
 

 

CYCLE MASTER

Le deuxième cycle des études d’architecture, dit « cycle Master », conduit au diplôme d’Etat d’architecte (DEA) conférant grade de Master.

Le deuxième cycle est un cycle d’approfondissement des connaissances et surtout d’acquisition d’une plus grande autonomie de l’étudiant, afin de développer des compétences de maîtrise du projet à toutes les échelles.

Il doit permettre en particulier à l’étudiant de maîtriser une pensée critique relative aux problématiques propres à l’architecture ainsi que la conception, de façon autonome, d’un projet architectural. Il le prépare aux différents modes d’exercice et domaines professionnels de l’architecture et à la recherche en architecture.

 

Il peut conduire aussi vers d’autres formations d’enseignement supérieur, comme des masters, dans le respect des conditions particulières d’accès à ces formations.

Durée du deuxième cycle : 2 ans (4 semestres : S7, S8, S9, S10), 3 ans maximum autorisés

Crédits à totaliser par l’étudiant : 120 ECTS dans 11 unités d’enseignement

 

Cette formation est dispensée à l’ENSAM sous deux formes, à la fois en formation initiale et en formation professionnelle continue.

Il s’agit donc, au travers de ces deux années, de consolider la maîtrise de la pratique de la conception du projet par des objets de réflexion et des questionnements de plus en plus complexes. L’autonomie et l’approfondissement des connaissances sont deux éléments fondamentaux de la formation, tout autant que la nécessité de réaliser l’ampleur du rôle de l’architecte dans la société.

Ainsi, au-delà des capacités de conceptualisation à acquérir, les conditions du développement personnel de l’étudiant sont à mettre en place afin qu’il dispose in fine d’un sens personnel de la prospective et de la stratégie.

Enfin, il ne faut pas oublier que l’objectif de la filière initiale est bien de délivrer un diplôme d’architecte, qui peut par la suite permettre aux étudiants de suivre des voies différenciées. La diversité des métiers de l’architecture est un point qu’il semble important de considérer dans la formation des étudiants. 

Ainsi, après un cycle de licence basé sur l’acquisition des savoirs fondamentaux, le Cycle master, présentent moins d’enseignements de type « grand cours » pour laisser la place au projet associé à un séminaire ainsi qu’au travail spécifique d’initiation à la recherche, l’objectif étant de structurer un projet tant par la maîtrise de la dimension urbaine et architecturale que par la maîtrise de la pensée. En ce sens l’initiation à la recherche, par la recherche et autour du projet, devient un outil essentiel dans ce cycle.

Le cycle se structure à l’ENSAM sur les objectifs suivants :

Conception architecturale et urbaine

  • Capacité à maitriser de manière autonome la conception d’un projet architectural et urbain.
  • Capacité à articuler les différentes échelles du projet allant de celle du bâtiment à celles du projet urbain et du projet territorial. Les recherches menées sur la ville permettent de maîtriser une approche complexe consistant à entrelacer ces échelles, de l’édifice jusqu’au grand paysage.
  • Capacité et construire et exprimer une pensée architecturale et urbaine cohérente avec le projet.
  • Maîtrise des outils de représentation et de présentation du projet (dessins techniques et constructifs/maquette/perspective/modélisation).
  • Maîtrise de l’expression orale et écrite de présentation du projet.

 

Culture architecturale, urbaine et technique

  • Approfondir la connaissance d’un champ spécifique afin d’acquérir une maîtrise complémentaire de spécificité concomitante au projet architectural.
 

Recherche architecturale et de pensée critique

  • Capacité à maîtriser les outils de la recherche.
  • Capacité à appréhender la spécificité la recherche en architecture.
  • Capacité à problématiser un questionnement.
  • Maîtrise des référents et de leur mise en perspective au cœur de la recherche pour construire une pensée critique.
  • Capacité de positionner le projet au cœur de la recherche.
 

Le programme de licence est complété par :

  • un enseignement de langues au choix : anglais ou espagnol
  • un HLM (entre le S7 et le S8) crédité de 6 ECTS
  • un stage obligatoire de deux mois minimum (en S8) en France ou à l’étranger, crédité de 8 ECTS.

En deuxième année de master, les étudiants doivent passer un examen de certification, le BULATS, organisé par l’ENSAM, dans une langue au choix : anglais, espagnol ou allemand. Le niveau B1 est le minimum requis pour obtenir le diplôme d’État d’architecte.

Facebook
Instagram

S'inscrire à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles de l'ENSAM.

Vous vous êtes inscrit avec succès