9 Oct. 2017

Sencity

Knowledge Alliance for Advanced Urbanism

KAAU

Les Alliances de la Connaissance pour un urbanisme innovant

Dans le cadre du programme Erasmus+ , les Alliances de la Connaissance aident à bâtir des alliances transnationales de grande envergure entre des entreprises et des établissements d’enseignement supérieur autour de projets innovants et d’activités interconnectées et adaptables à différents contextes.  
Les Alliances de la Connaissance sont des projets transnationaux, de deux à trois ans impliquant au minimum 6 organisations de 3 pays membres du programme dont au moins 2 établissements d’enseignement supérieur et 2 entreprises. Ils sont structurés et axés sur les résultats et les connexions entre l’enseignement supérieur, la recherche et le monde de l’entreprise.

LES PARTENAIRES

Le projet KAAU-SENcity  se déploie sur quatre pays (France, Italie, Espagne, Angleterre) pendant trois ans. Il réunit trois établissements d’enseignement supérieur, l’ENSAM au travers de son domaine d’études Métropoles du Sud, l’IAAC de Barcelone, l’UNIGE de Gènes, en particulier, le Département DSA. Sont associés cinq entreprises, inATLAS, Mcrit, Technilum, Darts, Santa and Cole, Useful Simple Project, travaillant sur la gestion des données informatiques, la réalisation d’applications d’aide à la gestion de la ville, la création d’outils d’analyse et d’optimisation des données géo-localisées, et enfin sur le mobilier urbain connecté. Collaborent également deux structures culturelles, le Festival des Architectures Vives et les éditions Actar.
Ce projet fait partie des huit lauréats (sur plus de 200 candidatures) retenus par l’Union Européenne dans le cadre du programme européen Erasmus+ – Les Alliances de la Connaissance.

LE SUJET

SENcity explore les potentialités de la ville qui utilise les nouvelles technologies au service de ses citoyens, mettant le projet et la participation au cœur de son fonctionnement. Favorisant les échanges entre les unités de recherche et les industries dédiées au développement, afin de faire émerger et d’utiliser des nouveaux systèmes de communication et d’information spécialisés dans l’aménagement urbain. Le consortium a pour vocation la définition de ce qui sera les villes-sens (ville sensorielle + ville sensible) en tant qu’espaces informatifs et interactifs et en même temps ouverts à la participation citoyenne, à la co-innovation. Chaque partenaire étant responsable d’un « workpackage » lié à un axe de recherche : dimension sociale et la ville numérique, dimension environnementale et la ville résiliente, dimension de l’héritage et la ville culturelle.

LES ACTIONS

Chaque établissement d’enseignement supérieur organisant colloques, séminaires, workshops autour de ces problématiques en conviant les partenaires du projet pour mettre en œuvre les résultats qui en plus des objectifs de la recherche ont pour ambition la mise en place d’enseignements innovants. Une plateforme de diffusion partagera les avancées de ces travaux, sous forme notamment de « ressources éducatives ».