Sélectionner une page

COMPTOIR DES NOUVEAUTÉS

Réinventer la ville centre : le patrimoine en jeu- Isabel Diaz, Emilie Fleury- Jägerschmidt, Parenthèses, 2020, 255 p. (Territoires en projet)

« Le charme des vieilles pierres et des ruelles étroites ne suffit pas à endiguer l’appauvrissement qui gagne aujourd’hui les villes, petites et moyennes, et leur territoire. Les centres se vident de leurs commerces et de leurs habitants, les services ferment, les emplois disparaissent. Comment lutter contre ce processus ? Comment revitaliser ces villes, en particulier leurs quartiers historiques ? En 2018, l’Atelier des territoires a proposé à sept d’entre elles d’explorer la voie du patrimoine, au sens large, comme source de leur redynamisation. Le paysage, l’eau, les anciens cheminements, l’architecture traditionnelle ont ainsi été envisagés comme leviers possibles lors d’ateliers – à Bar-le-Duc, Chaumont, Saint-Dié-des-Vosges, Figeac, Mende, Gien et RomorantinLanthenay – animés par François Nowakowski (Urbitat+)”

Cote : 711.435 DIA

Notice ArchiRès

 

Ory & Associés, studio d’architecture – Charlotte Guy, Angélique Dufour, Archibooks, 2019, 341 p.

Tour d’horizon des différents chantiers menés par l’agence Ory & Associés comportant de nombreuses opérations de restructurations urbaines ainsi que des réhabilitations/reconversions de bâtiments anciens

Cote: 92 ORY

Notice ArchiRès

Countryside. A report – Rem Koolhaas, Taschen, 2020, 350 p

Des animaux aux robots, du changement climatique à la migration, Rem Koolhaas présente un nouveau projet de collaboratif qui examine la manière dont la campagne
se transforme en tous lieux, sans qu’on s’en aperçoive. Compagnon officiel de la très attendue exposition au Guggenheim, ce livre de poche rassemble des essais approfondis allant de Fukushima aux Pays-Bas, de la Sibérie à l’Ouganda–une exploration urgente de ce royaume longtemps négligé, révélant son potentiel radical pour tout changer dans nos modes de vie.

Cote: 72.00 KOO

Notice ArchiRès

 

Frank Lloyd Wright : cinq approches – Daniel Treiber, Parenthèses, 2020, 317 p.

La première approche de l’œuvre de F.L. Wright proposé dans cet ouvrage est une présentation de l’ensemble de ses travaux mettant en lumière les renversements et sa formidable capacité de renouvellement. La deuxième approche explore la place de Ruskin dans la pensée de l’architecte quand la troisième questionne sa définition de la modernité.La quatrième approche est une analyse des dessins qui illustre la question de la représentation. La dernière approche étudie le concept de métropole agricole de Broadacre City sur lequel Wright a travaillé pendant trente ans et qui résonne particulièrement de nos jours.

Cote : 92 WRI

Notice ArchiRès

 

Lo-TEK : design by radical indigenism – Julia Watson, Tashen, 2019, 419 p.

Lo-TEK, abréviation de Traditional Ecological Knowledge (savoir écologique traditionnel), est un ensemble de connaissances, pratiques et croyances multigénérationnelles, opposées à l’idée que l’innovation autochtone est primitive et existe indépendamment de la technologie. Au contraire, elle est sophistiquée et conçue pour fonctionner de façon durable avec des écosystèmes complexes.Préfacé par l’anthropologue Wade Davis et divisé en quatre chapitres – Montagnes, Forêts, Déserts et Milieux humides -, cet ouvrage explore des milliers d’années de sagesse et d’ingéniosité humaines issues de 18 pays dont le Pérou, la Tanzanie, le Kenya, l’Iran, l’Irak, l’Inde et l’Indonésie. Se révèle alors une mythologie ancienne dans un contexte contemporain qui radicalise l’esprit de la nature humaine

Cote: 728.6 WAT

Notice ArchiRès

LECTURE EN LIGNE

L’espace en partage: approche interdisciplinaire de la dimension spatiale des rapports sociaux/ sous la dir. de Yves Bonny, Nicolas Bautès, Vincent Gouëset, Presses universitaires de Rennes, 2020, 360 p. (Géographie sociale)

Loin d’être un simple support des rapports sociaux, l’espace en constitue une dimension transversale majeure, à travers sa structuration matérielle et symbolique et les actions et interactions qui s’y rapportent et le reconfigurent constamment. À ce titre, il concerne l’ensemble des disciplines des sciences humaines et sociales, qu’elles l’aient de longue date constitué en objet scientifique privilégié, comme la géographie, ou qu’elles s’y intéressent aujourd’hui de façon plus soutenue que par le passé, comme la sociologie.

Lien

Cathédrales gothiques et constructions fin de-siècles : des regards sur le XIXème siècle/ sous la dir. De Fiona Mcintosh-Varjabédian et Karl Zieger, Presses universitaires du Septentrion, 2020,184 p. (Littératures)

L’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en avril 2019 a fait renaître les polémiques sur la conservation du patrimoine architectural. Le débat avait déjà fait rage, à la suite du romantisme, au XIXe siècle, ainsi qu’après les deux guerres mondiales, y compris parmi les écrivains. L’inscription de l’architecture dans le discours littéraire est l’un des domaines de recherche privilégiés de Joëlle Prungnaud, où elle a renouvelé le regard de la critique sur la modernité finde-siècle

lien

S'inscrire à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles de l'ENSAM.

Vous vous êtes inscrit avec succès