Sélectionner une page

A découvrir à la médiathèque

Le tour de France des maisons écologiques

Mathis Rager, Emmanuel Stern, Raphaël Walther Le tour de France des maisons écologiques

Deux architectes et un anthropologue ont entrepris un tour de France pour aller à la rencontre de ceux qui font l’architecture écologique d’aujourd’hui. Terre, paille, conteneur, roseau, briques de bois, yourte, chanvre ; ils se concentrent sur des maisons individuelles neuves (autoconstruction très présente), écartant malgré leur pertinence écologique les appartements, habitats groupés et rénovations. L’intérêt : tenter de décrypter ces réalisations suivant une grille de lecture commune à base de photos de chantier, croquis, compétences des habitants, capital économique, recours à des bénévoles, montage du projet, conception, retours d’expériences…(éditeur).

Cote : 69.031 RAG

Notice ArchiRès

 

la vie plus belle?

Nicolas Binet, Yves Laffoucrière- La vie plus belle ? : retour sur vingt ans de rénovation urbaine

Yves Laffoucrière et Nicolas Binet ont pour eux la diversité de leurs formations et de leurs origines, de l’ingénieur épris d’efficacité opérationnelle à l’urbaniste soucieux de l’intégration dans l’espace urbain. Tous deux spécialistes reconnus des problématiques liées au logement et à l’aménagement des villes, ils ont pu, lors de la décennie passée, observer et vivre la rénovation urbaine d’un belvédère particulier : soit au sein d’un même espace urbain, soit dans la diversité des situations locales. Plus qu’à un récit monographique, c’est à une découverte de la complexité du sujet que nous convient ces deux experts à travers leur témoignage, là où dimensions spatiales et sociales trouvent leur convergence, dans une quête d’adaptation sans fin vécue par des cohortes successives d’habitants aux caractéristiques et aux modes de vie toujours en cours de transformation.

Cote : 711.168 BIN
Notice ArchiRès

ville néolibérale

Gilles PinsonLa ville néolibérale

«Vivons-nous dans des villes néolibérales ? Gentrification, envol des valeurs immobilières, éviction des populations précaires : villes et métropoles sont aujourd’hui le théâtre d’une explosion des inégalités et des processus d’exclusion. Afin d’attirer les capitaux et les populations associés à la nouvelle économie, des politiques toujours plus agressives y sont menées : marketing urbain, grands projets d’aménagement, course aux labels et aux grands événements. Ces bouleversements, qui transforment l’expérience même de la ville, s’expliquent pour de nombreux observateurs par l’imposition depuis les années 1980 d’un nouvel ordre idéologique, politique et économique: le néolibéralisme. Gilles Pinson expose dans une synthèse aussi pédagogique que critique les théories qui font du néolibéralisme la force principale de transformation des villes et des politiques.».

Cote : 711.01 PIN
Notice ArchiRès

 

Pour un catastrophisme éclairé

Jean-Pierre Dupuy- Pour un catastrophisme éclairé : quand l’impossible est certain

Ce livre est le résultat d’une conférence donnée au Commissariat général du Plan en 2001 sur les « nouveaux risques ». « La théorie du risque n’existe plus : il nous faut apprendre à affronter la catastrophe, à ne plus l’imaginer dans un futur improbable mais à la penser au présent. »

Cote : 1 DUP
Notice ArchiRès

agoras contemporaines

Lambert Dousson (dir.)- Agoras contemporaines : design, démocratie et pratiques alternatives de l’espace public

Des mouvements Occupy et Maidan sur les places historiques des villes du monde entier à l’occupation des ronds-points par les gilets jaunes en France, de l’accueil des migrants à Calais à la lutte contre l’habitat indigne à Marseille, une même aspiration démocratique a pour lieu l’espace public. Artistes, designers, architectes, urbanistes, géographes, sociologues, philosophes, les auteurs réunis dans cet ouvrage défendent ainsi cette conviction commune : loin d’être en crise, l’espace public contemporain témoigne au contraire d’une grande vitalité.
Note sur le titre et les auteurs  : Les textes rassemblés dans ce volume sont, à l’exception des contributions de Neil Brenner, Andy Merrifield et Laurent Viala, issus du colloque « Agoras contemporaines. Processus alternatifs de construction de l’espace public », organisé à l’ Ecole nationale supérieure d’art de Dijon, en mars 2020 dans le cadre du workshop « Le design à l’échelle de la ville contemporaine ».

Cote : 711.61 DOU
Notice ArchiRès 

walker

Robin Robertson- Walker : ou l’art de perdre à pas lents

« Il marche, Walker. C’est son nom et sa nature. ».Jeune soldat canadien de retour des champs de bataille de la Seconde Guerre mondiale, Walker s’installe à New York en 1946. Hanté par la violence des combats, il peine à trouver sa place dans une Amérique où l’argent et la corruption règnent désormais en maîtres. Il se lance alors dans une odyssée qui le conduit à San Francisco puis Los Angeles, tente de gagner sa vie en travaillant dans la presse et côtoie le monde du cinéma et du film noir qui le fascine. Mais point de salut pour cette âme perdue, condamnée à errer dans un décor qui n’est autre que le reflet de son chaos intime. Road novel en forme de poème épique aux images puissantes, Walker est une évocation en noir et blanc de l’Amérique de l’après-guerre, une sublime parabole sur la nature du Mal. ».

Cote : 8 ROB
Notice ArchiRès

s'ouvrent les portes de la ville

Bei Dao- S’ouvrent les portes de la ville: Pékin : 1949 – 2001

« En 2001, le célèbre écrivain chinois Bei Dao retourne dans son pays après plus de douze ans d’exil. Pékin, sa ville natale, a complètement changé. « Je la reconnaissais difficilement, elle m’était devenue totalement inconnue. J’étais un étranger dans mon pays natal ». Le choc de cette expérience a libéré un flot de souvenirs et d’émotions qui a déclenché l’écriture de ces mémoires. S’ouvrent les portes de la ville. Dans ce récit autobiographique la grande et la petite histoire sont intimement liées, l’année de la naissance de la République populaire de Chine, 1949, coïncide avec celle de l’auteur. Des années chaotiques du Grand Bond en avant, jusqu’à la Révolution culturelle et la période de la réforme et de l’ouverture — Bei Dao utilise ses dons de poète et de conteur pour rebâtir une ville et en restituer la vie quotidienne, avec ses odeurs et ses bruits, ses ruelles et ses parcs, en famille ou en société, dans la tristesse et le rire d’une période personnellement et collectivement aussi mémorable qu’irréparable. ».

Cote : 711.432 PEK
Notice ArchiRès

sens de la ville

Corinne Luxembourg, Damien Labruyère, Emmanuelle Faure (coord.)- Les sens de la ville : pour un urbanisme de la vie quotidienne

«Cet ouvrage collectif est né de la rencontre d’artistes, de chercheur.es et d’habitant.es qui a eu lieu dans le cadre d’une recherche-action portant sur la place des femmes dans l’espace public. Comme le collectif qui l’a produit, ce livre offre des approches multiples, cherchant à penser à produire de la recherche différemment en tâchant de lui rendre son caractère démocratique. Il présente des méthodologies de travail où l’expertise de la quotidienneté doit être reconnue ; des terrains divers qui s’éclairent les uns et les autres, européens pour la plupart, ils poursuivent la réflexion entamée dans La ville : quel genre ? Hybride, ce recueil l’est également puisqu’il propose des textes d’habitantes, mis en scène par Damien Labruyère, à lire en regard d’analyses scientifiques ou de propositions d’aménagement architecturales et paysagères. Ainsi, en cinq étapes, observer, vivre, jouer, dessiner, fabriquer, la ville est envisagée à différentes échelles, son récit est celui de géographes, d’artistes de théâtre, de la danse, sociologues, architectes, habitantes, graphistes.».

Cote : 711.1 LUX
Notice ArchiRès

cinq maisons sur mesure

Vincent Bertaud du Chazaud, Manuel Bougot (photographies)-Jean Prouvé, cinq maisons sur mesure

C’est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que Jean Prouvé s’intéresse à la maison, avec Pierre Jeanneret. Ils conçoivent et fabriquent alors des maisons légères ; puis, dans les années 50, le ministère de la Reconstruction lui commande douze maisons industrialisées, qui seront montées à Meudon ; mais cette commande restera sans suite. Ce sont les maisons les plus connues. Mais il en a fait d’autres…Maisons à portique, à noyau central, à charpente réticulée et panneaux sandwich, à coques… , cet ouvrage offre un regard nouveau sur des maisons « sur mesure » , que Jean Prouvé a imaginé en profitant de ses recherches portant sur l’industrialisation du bâtiment. Illustré de documents d’archives, parfois personnels, souvent inédits, et enrichi par plus de 200 photographies en couleurs, cet ouvrage nous invite à une véritable promenade architecturale pour découvrir ou redécouvrir toute l’inventivité de Jean Prouvé, autour de 5 maisons « rationnelles » , « vivantes » , « composées d’éléments standardisés

Cote : 92 PRO
Notice ArchiRès

La transition, c'est maintenant

Laure Waridel- La transition, c’est maintenant : Choisir aujourd’hui ce que sera demain 

 « Alors que les écosystèmes se dégradent à un rythme sans précédent, on réalise que les humains confondent moyens et fins, argent et richesse, croissance économique et bien-être. Comment mettre l’économie au service du bien commun afin qu’elle opère à l’intérieur des limites planétaires? Par où commencer pour transformer un système qui a institutionnalisé la cupidité? Au contact de citoyennes et de citoyens issu.e.s de tous les milieux, Laure Waridel trace les chemins d’une réelle transition vers une économie écologique et sociale. Son constat est clair: les solutions sont déjà là, à notre portée. L’auteure identifie les lignes de force qui permettent d’investir autrement, de tendre vers le zéro déchet, de se nourrir autrement, d’habiter le territoire intelligemment et de se mobiliser par tous les moyens. Elle met en lumière de nouveaux paradigmes qui transforment le monde en misant sur la création de liens entre les humains et avec la nature, cette nature que nous habitons et qui nous habite tout autant. On constate alors qu’il est possible de créer une richesse inconnue de la finance: une richesse qui ne ruine pas les bases de la vie sur Terre. 

Cote : 33 WAR
Notice ArchiRès

S'inscrire à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles de l'ENSAM.

Vous vous êtes inscrit avec succès