Sélectionner une page

À découvrir à la médiathèque

Cabanes – Michel Beauvais

C’est un rêve d’enfant, un fort désir de vivre une parenthèse de sérénité ! Dormir dans une cabane au creux d’un arbre qui tutoie les étoiles. Déconnecter du quotidien pour mieux se reconnecter à la nature, le temps d’un week-end. Cet ouvrage propose 50 projets de construction illustrés et détaillés pas à pas, accompagnés de conseils d’aménagement pour se sentir bien et en sécurité dans votre abri. Les idées insolites y ont également leur place: vous vous laisserez séduite par un tipi, une tonnelle, une cabane récup ou un igloo…Vous y trouverez aussi un panorama complet des techniques autour de la cabane : faire un feu de camp, maîtriser les noeuds, créer sa propre ficelle, choisir les bons outils.

notice ArchiRès

cote : 728.7 BEA

 

Pallets 3.0 : Remodeled, Reused, Recycled Architecture + Design​ – Chris Van Uffelin

À Tokyo aujourd’hui, à Barcelone ou à San Francisco demain: les palettes sont le symbole universel de la mondialisation et de l’internationalisme. Leur conception est simple, leur étude des matériaux et leur utilisation fonctionnelle – des caractéristiques qui inspirent les architectes et les designers à les remodeler, les réutiliser et les recycler à jamais Ce volume présente de nombreux projets du monde entier pour démontrer les possibilités illimitées de s’engager de manière créative avec les palettes: utilisés pour les bâtiments, ils subissent des transformations architecturales spectaculaires, tandis que dans l’art, ils sont réinterprétés de manière surprenante et intelligemment déconstruits lorsqu’ils sont utilisés comme caractéristique du design d’intérieur. Toutes les créations ont en commun une aura de modernité simple qui s’exprime dans une esthétique stylée et non conventionnelle. 

notice ArchiRès

cote : 69.059.64 VAN

Pierre – William Hall

Cet ouvrage offre un panorama photographique de l’architecture en pierre, du néolithique à nos jours, sur tous les continents, au sein d’architectures, mais aussi d’infrastructures remarquables. D’un usage massif et structurel à un revêtement décoratif, léger et ajouré, il témoigne des multiples possibilité de l’usage de ce matériau à travers les âges.

notice ArchiRès

cote: 961.2 HAL

Cap moderne : Eileen Gray et Le Corbusier, la modernité en bord de mer​ – Tim Benton

Des années 1920 aux années 1950, Le Corbusier et sa femme Yvonne, la designer Eileen Gray et son compagnon l’architecte Jean Badovici, l’artisan niçois Thomas Rebutato et sa famille s’installent sur ce qui deviendra le site du Cap Moderne, à Roquebrune-Cap-Martin. À travers différents documents d’archives, cet ouvrage retrace l’histoire de cette implantation, ainsi que les affinités qui se tissent entre ces différentes personnalités, au cœur de l’émergence du Mouvement Moderne. Il met notamment en lumière les réflexions de ces concepteurs autour de l’habitat de loisir et de l’habitat minimal, dans le cadre d’un projet abandonné de maisons de vacances..

notice ArchiRès

cote: 728.3 BEN

Construire avec le bois – Matthieu Fuchs et Julien Mussier

Résumé : Après une première partie s’intéressant au matériau, sa production, son comportement mécanique et sa durabilité dans le temps, une seconde partie considère plus spécifiquement sa mise en œuvre, à travers une approche par parties ou éléments de construction. Une troisième partie présente une sélection de projets remarquables utilisant ce matériau essentiellement en Europe, tandis qu’une dernière partie rassemble différents textes réglementaires qui cadrent son utilisation dans le contexte européen et français.

notice ArchiRès

cote: 691.12 FUC

Georges Brera, architecte – Bruno Marchand et Aurélie Buisson

Premier ouvrage intégralement consacré à l’œuvre de cet architecte-plasticien Georges Brera (1919-2000), qui a étudié, enseigné et exercé à Genève. En plus des projets réalisés, présentés sous forme de dessins finalisés, de photographies de chantier ou encore d’images des constructions achevées, le présent ouvrage s’intéresse également au processus de conception, à travers l’analyse de croquis et esquisses préliminaires, de certains concours et dossiers non exécutés. Une abondante iconographie, majoritairement composée de documents d’archives inédits, permet ainsi d’appréhender l’ensemble de cette œuvre dense et variée, qui est nourrie de multiples rencontres et imprégnée d’amitiés et de curiosité.

notice ArchiRès

cote: 92 BRE

L’arrière-paysage : des origines technologiques du paysage​ – Michael Jakob

À travers la notion d’arrière-paysage, l’auteur s’intéresse au lien historique entre l’élaboration des outils techniques de représentation et de construction et notre vision du paysage. Son analyse procède par déconstruction des éléments implicites qui constituent la perception paysagère contemporaine.

notice ArchiRès

cote : 712.01 JAK

Voyage à Chandigarh – Manuel Bougot

Ce recueil de photographies cherche à retranscrire l’appropriation par les Indiens de l’architecture de Le Corbusier, tant dans les édifices administratifs que regroupe la capitale qu’au au sein des quartiers et des habitations d’une capitale initialement prévue pour cinq cent mille habitants, et qui en regroupe aujourd’hui plus de deux millions.

notice ArchiRès

cote: 77.04 BOU

Le grain et l’ivraie​ – film documentaire de Fernando Solanas

Fernando Solanas voyage caméra aux poings à travers sept provinces argentines à la rencontre des populations locales, d’agriculteurs et de chercheurs qui nous racontent les conséquences sociales et environnementales du modèle agricole argentin : agriculture transgénique et utilisation intensive des agrotoxiques (glyphosate, épandages, fumigations) ont provoqué l’exode rural, la déforestation, la destruction des sols mais aussi la multiplication des cas de cancers et de malformations à la naissance. Le récit de Fernando Solanas évoque aussi l’alternative d’une agriculture écologique et démontre qu’il est possible de produire de manière saine et rentable des aliments pour tous, sans pesticides, pour reconquérir et préserver nos milieux naturels.

notice ArchiRès

cote : 712.01 JAK

Carta associés, Architecture: Paris Nice Marseille – Jean-François Pousse

Trois villes baignées par l’eau. Trois agences qui, à l’image des caravelles, naviguent de concert. Ici, « Le Dit du vieux marin »,  » Le Bateau ivre », les chants des marins d’eau salée et d’eau douce sont toujours à portée de main quand il s’agit de partir, d’explorer. À travers leur diversité, les architectures présentées dans ce livre invoquent la possibilité d’une ville européenne à la fois neuve et ancienne. C’est un pendant, toute proportion gardée, de la Cité Moderne imaginée en 1922 par Robert Mallet-Stevens qui, rien qu’à travers d’une succession de projets de bâtiment, indiquait avec la fougue de la jeunesse une direction neuve pour la société.

notice ArchiRès

cote: 92 CAR

Marcher la vie : un art tranquille du bonheur – David Le Breton

La marche connaît un succès planétaire en décalage avec les pratiques de sédentarité ou de sport en salle prédominant dans nos sociétés. Cette passion contemporaine mêle des significations multiples pour le même marcheur : volonté de retrouver le monde par corps, de rompre avec une vie trop routinière, de peupler les heures de découvertes, suspendre les tracas du jour, désir de renouvellement, d’aventure, de rencontre. Une marche sollicite toujours au moins trois dimensions du temps : on la rêve d’abord, on l’accomplit, et ensuite on s’en souvient, on la raconte. Même terminée, elle se prolonge dans la mémoire et dans les récits que l’on en fait : elle vit en nous et est partagée avec les autres.

notice ArchiRès

cote : 301 LEB

La maison indigène : récit – Claro

Ce livre est, à sa façon, une visite : non seulement de la maison que fit bâtir, en 1930, l’architecte Léon Claro, grand-père de l’auteur, pour rendre hommage au style néomauresque lors du centenaire de l’Algérie française, mais également de tout un passé – intime, historique, littéraire, politique – auquel l’écrivain avait toujours refusé de s’intéresser. Reconnaissant enfin, dans cette maison indigène, une vraie “boîte noire” dont il importe d’extraire la mémoire, Claro apprend qu’elle a été visitée en 1933 par un jeune homme de vingt ans, Albert Camus, lequel en ressortit littéralement ébloui et écrivit alors un de ses tout premiers textes : “La Maison mauresque”, véritable acte de naissance littéraire du futur prix Nobel. Mais la “Villa Claro” – ainsi qu’on l’appelait parfois – a également accueilli un autre créateur : Le Corbusier, que Léon Claro convia à Alger en 1931 et qui, à cette occasion, s’égara dans la Casbah, allant jusqu’à s’aventurer dans une autre maison, “close” celle-là, où l’attendait le secret de son esthétique à venir.

notice ArchiRès

cote: 8 CLA

Ville nouvelle​ – Lukasz Wojciechowski

Ville Nouvelle dévoile le quotidien d’une équipe d’architectes entre 1958 et 1977, ainsi que l’avancée de leur projet de reconstruction d’une ville européenne, à la suite des ravages de la guerre. Ce qui, au départ, devait être un chantier novateur, habité par la soif du progrès ainsi que le désir de s’affranchir du passé et de révolutionner le monde, prend progressivement mauvaise tournure. L’euphorie initiale fait place à l’abattement. Le futur qui avait été idéalisé devient une dure réalité qui déçoit. On fini par construire une ville où l’homme n’a plus vraiment sa place, où tout est robotisé. Mêmes les architectes sont remplacés par des machines et il ne reste plus personne pour servir le café…

notice ArchiRès

cote : 741.6 WOJ

Beyrouth in situ – Chedly Atallah, Sophie Brones, Emmanuel Saulnier

Cet ouvrage rassemble des oeuvres, des entretiens et des écrits originaux d’artistes et de chercheurs de différentes générations ayant un lien vivace avec Beyrouth. En interrogeant ses représentations et interprétations actuelles, et en révélant, autrement, des situations et leur sens, il trace à sa façon, in situ, une autre trame réflexive, sensible et critique de la ville. C’est le résultat d’un travail commun et d’un voyage d’étude.

notice ArchiRès

cote: 711.432 BEY

Organique : l’architecture du logement : des écrits aux oeuvres – Bruno Marchand, Christophe Joud

Cet ouvrage part d’un constat surprenant : l’émergence, à partir des années 2000, d’une série de projets de logements collectifs en Suisse utilisant des géométries irrégulières, tant dans la configuration intérieure des espaces domestiques que dans la forme des bâtiments. Sommes-nous face au revival d’une tendance « organique » architecturale. Répondre à cette question implique préalablement la « revisite » des textes théoriques et des principes conceptuels fondateurs d’une telle tendance. L’oeuvre de protagonistes comme Frank Lloyd Wright, Hugo Häring, Hans Scharoun et Alvar Aalto (les Top Four), parmi d’autres, a ainsi constitué un « noyau dur » d’observation permettant de saisir la diversité de ces principes conceptuels, limités au domaine du logement collectif et abordés selon deux périodes distinctes: l’entre-deux-guerres et le second après-guerre.

notice ArchiRès

cote : 728.01 MAR

Le paysage est une traversée – Gilles A. Tiberghien

Comment comprendre le paysage ? Dépassant l’idée d’un spectacle inerte ou d’un simple  » objet « , cette série d’études déploie au contraire celle d’un milieu dynamique : le paysage doit être considéré comme une  » relation « . A partir de la marche, de la danse, du mouvement en général, en dialogue avec le théoricien John Brinckerhoff Jackson, la danseuse Anna Halprin et l’architecte Lawrence Halprin, le collectif Stalker, les artistes Carl Andre, George Trakas ou Mattias Poisson, c’est l’expérience même du paysage qui est appréhendée et explorée ici. Une expérience qui s’enrichit des figures particulières de désorientation que l’art donne l’occasion de mieux révéler. 

notice ArchiRès

cote: 712.01 TIB

Espaces scénographiques : l’exposition comme expérience critique et sensible​ – Arnaud Sompairac

L’auteur cherche à déterminer les dimensions physiques et symboliques des espaces d’expositions, en s’attachant notamment au lien entre la scénographie et la maîtrise de géométrie de son espace, le rapport à la lumière et la limite fluctuante entre image mise en scène et espace de mise en scène ou encore les choix de regroupement des objets et de modes de présentation des collections. Il aborde de nombreux exemples marquants de l’histoire de l’architecture plus ou moins proche du domaine de la muséologie, ainsi que quelques-unes de ses réalisations personnelles dans ce domaine.

notice ArchiRès

cote : 792 SOM

S'inscrire à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles de l'ENSAM.

Vous vous êtes inscrit avec succès