Sélectionner une page

SESSION
DU LUN. 25.06.2018
AU JEU. 28.06.2018

MEILLEURS PFE
REMISE DES PRIX

JEU. 28.06.2018
18H30

EXPOSITION
DU JEU. 28.06.2018
AU VEN. 13.07.2018

LES MEILLEURS PFE

PFE-2018-Chloé-MEAU-maquette

Architecture et milieux

1er prix
Chloé MEAU / Jean-Luc LAURIOL

VERS LE CIEL D'OSAKA | Chloé MEAU

Osaka est une ville japonaise dynamique où la publicité règne en maÎtre avec ses affiches et publicités colorées.
Souvent, dans les rues étroites, le promeneur navigue entre les restaurants et boutiques de très petites tailles. Ces petits espaces sociaux et conviviaux construisent le charme de la mégalopole japonaise et, c’est bien connu, provoquent la curiosité des touristes.
Les rares vides dans ce dense tissu urbain sont comme une bénédiction, un repos, une respiration méritée par le promeneur dont les sens sont saturés de sons, d’odeurs et d’images. Ces respirations sont essentielles à la vie citadine et à la ville.
Alors, où peut-on construire et comment ? Il y a aussi la solution de construire petit, optimiser tout en embellissant des façades nues et sans fonction.

Primés 
Adèle COLLET / Gui JOURDAN
Clarisse MONCOUCUT / Claire BAILLY
Hugo TESSONIERES / Claire BAILLY

PFE-2018-Anne-Sophie-GOUYEN-maquette

Situations

1er prix
Anne-Sophie GOUYEN  / Pascale de TOURDONNET

Anne-Sophie GOUYEN

Ce projet s’intéresse à la problématique du sans-abrisme et à la notion d’habiter : peut-on habiter sans toit ?
La démarche du travail a été de rencontrer des associations, des structures à Montpellier afin de comprendre les enjeux. De ces rencontres a découlé le choix de sites. En effet l’intention était de réaliser trois projets, pour répondre à différentes demandes des bénéficiaires hétérogènes : trois étapes de la réinsertion. Le premier projet relève donc du mobilier urbain, il s’agit d’une borne de (sur)vie. Le deuxième est l’extension d’une structure d’accueil existante, la halte solidarité, dans une concession automobile délaissée. La proposition est de l’ordre de la réhabilitation, et propose des interventions minimales, dans un souci économique et pour rester éphémère : amener le confort juste où il faut. Dans le bâtiment s’implantent donc un centre d’hébergement de réinsertion qui questionne les modes d’hébergement actuels, un accueil de jour pour orienter les personnes , et un atelier et café associatif qui permet une ouverture du lieu sur le quartier, et invite à une mixité sociale.

Primés 
Maria-Laura SANCHEZ CANEDAS / Anne SISTEL
Armand VAISSADE / Yannick HOFFERT
Margaux CAZALS / Alexandru NEAGU

PFE-2018-Pierres-Yves-ARAMU-maquette

Métropoles du sud

1er prix
Pierre-Yves ARAMU / Boris BOUCHET

MATIÈRE D'UN PORT | Pierre-Yves ARAMU

Dans le cadre du projet de fin d’études, a été développé un port de plaisance. Le choix de cette entité urbaine découle de nombreux enjeux économiques et contextuels.
La ville de San Sebastian souffre d’un manque d’infrastructure portuaire, ainsi le port de plaisance permet de combler ce vide, mais aussi d’amener un nouveau point attractif dans la ville. Les projets architecturaux sont l’école de voile, la capitainerie et l’école de surf.
Un travail sur la matière prime dans le projet, le registre du béton y est décliné selon les usages et fonctions des espaces.

Primés 
Clara CAMPOREALE / Pierre SOTO
Sarah COHEN BOULAKIA / Pierre SOTO
Chloé MIOTTO / Elodie NOURRIGAT
Alix ACHARD / Laurent DUPORT

PFE-2018-Léa-BEC-maquette

Habiter

1er prix
Léa BEC / Maxime ROUAUD

LES CHEMINS DU MONT SAINT-CLAIR | Lucas LABAR

Ce projet a vu le jour suite à une année au Japon et à l’étude des micro-houses Tokyoïtes, avec comme objectif de proposer une re-densification du tissu saturé parisien. Ainsi l’idée était d’exporter ce micro-modèle d’habiter dans la densité urbaine parisienne.

Dans un premier temps, il a alors fallu parcourir le tissu parisien à la recherche de micro-potentialités de densification. Le choix de la parcelle s’est fait sur un terrain délaissé de 112m2 dans le 11e arrondissement. Ce terrain étant squatté par le Collectif des 3 Couronnes, une association qui accueille des personnes sans domicile fixe, il est venu enrichir le programme.

L’idée était de proposer un espace libre permettant au Collectif de retrouver ses marques et ainsi de conserver l’identité des lieux, avec un appartement partagé permettant d’accueillir au maximum huit personnes sans domicile fixe. Par la suite, afin de rentabiliser la construction de ces deux espaces, il a fallu imaginer la création d’un maximum d’appartements. Ces micro-appartements ont été conçus avec une extrême optimisation de l’espace.

Ce projet questionne ainsi les standards, les normalisations des logements actuels ainsi que la densité des villes. Est-ce vraiment uniquement par la grande échelle que l’on peut régler ce besoin constant de nouveaux logements ? Ou la petite échelle peut aussi avoir sa place au sein de l’urbanisme de grandes mégalopoles mondiales ?

Primés 
Davina MUNIAMA / Elisabeth POLZELLA
ARNAUDO Sandra / Annabelle ISZATT
Lydia AMARA / Maxime ROUAUD
Alais TAGLIARINO / Jérôme LAFOND

PFE-2018-Joana-CAUWEL-maquette

Ici et maintenant

1er prix
Joana CAUWEL / Michel MARAVAL

S'INSCRIRE EN L'ARCHITECTURE | Joana CAUWEL

Ce projet prend place dans le village de Marvejols. Il a pour but de recréer une attractivité à partir des ressources locales, en travaillant sur la valorisation des friches industrielles qui marquent la silhouette de la ville.
L’usine de Piquetrabuc, étant située à proximité immédiate des jardins partagés, semble être un lieu idéal pour développer un atelier de transformation agricole de fruits et légumes ouvert à tous. Cela permettra aux particuliers, aux associations tel que les jardins de Cocagne et aux producteurs et maraichers de valoriser leur production. Ce nouveau projet permettra de récréer un lien social entre tous les habitants. Des espaces libres seront mis à disposition de tous, dans lesquels on peut imaginer des locaux pour les associations présentes sur le territoire, mais également pour faire de la recherche agricole en partenaire avec l’INRA.

prix spécial
Manon MOURIGAL / Michel MARAVAL
représentante ARCHIPRIX pour l’ENSAM en 2019

Manon MOURIGAL

La ville de Marvejols bénéficie de l’attractivité de ces villes en milieu rural proposant un cadre de vie avec des qualités singulières.
La problématique de ces villes se place aujourd’hui entre une volonté d’attractivité et une valorisation de son patrimoine. Riche d’un patrimoine industriel important, Marvejols possède de nombreux lieux inscrits dans son histoire, aujourd’hui délaissés mais qui pourraient devenir les facteurs de ce dynamisme.
Avec le projet « Le Préau », une proposition de reconversion de ce patrimoine industriel est esquissée. Le Préau est un lieu de rencontre, travailler, se restaurer, se réunir, partager autour d’ateliers culinaires, un lieu malléable, évoluant au rythme de la journée et des saisons, à l’image de cette population rurale dynamique, cosmopolite et intergénérationnelle.

Primés 
Andréa SAVIC / Pierre LADOUX
Anthony MORIN / Jean-Marc PRIAM
Elsa FRAISSE / Pascal PERRIS

PFE-2018-Lucas-LABAR-maquette

Art et architecture 

1er prix
Lucas LABAR / Emmanuel NEBOUT

LES CHEMINS DU MONT SAINT-CLAIR | Lucas LABAR

Ce projet de fin d’études explore la question de l’architecture funéraire laïque et d’une pratique ainsi que d’un contexte particulier que sont la crémation et la ville de Sète.

Le programme s’est construit comme un centre funéraire composé d’un crématorium et de columbariums sur une parcelle attenante au cimetière Marin sur le Mont Saint-Clair.
De ce site face à la mer et de sa topographie complexe le projet souhaite soulever plusieurs questions comme l’intégration du sacrée dans la ville ou l’élaboration d’une esthétique et d’une symbolique funéraire laïque.
Matérialisé par de grands murs de béton cet espace cherche à prendre en compte l’évolution des pratiques et des rites funéraires d’aujourd’hui à travers la recherche d’une architecture du deuil axée sur la notion de procession.

Primés 
Valentin GARCIA / Patrick BUFFARD
Elie RACHID / Gilles CUSY

Facebook
Instagram

S'inscrire à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles de l'ENSAM.

Vous vous êtes inscrit avec succès