Sélectionner une page

A découvrir à la médiathèque

la vie plus belle?

Ariella Masboungi, Antoine Petitjean – La ville pas chiante

« Ça ne peut pas faire de mal d’y aller franco ! Faire la ville pas chiante et y intéresser les habitants, c’est peutêtre commencer par arrêter les discours emmerdants. Mais il faut être plus culotté encore pour penser, comme les auteurs de cet ouvrage, que cette ville-là est possible. Que des métropoles aux communes de la ruralité, le paysage urbain peut être plaisant, rigolo, beau, historique, inventif, surprenant, ordonné, foutraque, praticable, confortable, animé, ouvert, serein, sûr… Toujours divers, jamais ennuyeux. En ces temps de pandémie où la tentation est devenue forte d’aller chercher ailleurs de l’herbe que l’on suppose plus verte, il est urgent d’apporter la preuve qu’on peut la fabriquer, cette ville riante, éthique et durable. Une utopie urbaine qui n’en est pas une, ainsi que le démontrent les 10 points déclinés dans ce livre pas ordinaire. » Marie-Douce Albert, journaliste

Cote : 711.01 MAS
Notice ArchiRès

bourse du commerce

Isabelle Chesneau – La ville mot à mot

On le sait bien, les mots ne sont jamais neutres. Qu’il s’agisse de politique publique, d’urbanisme participatif, de marketing territorial ou de labellisation de projets urbains, nombre de pratiques professionnelles nous ramènent au pouvoir du langage, à l’assurance qu’il apporte aux échanges aussi bien qu’au doute qu’il peut installer. Pourtant, les questions langagières sont pour le moins négligées par la recherche urbaine. Pour remédier à ce manque, des architectes, des urbanistes, des sociologues, des historiens et des géographes se penchent ici sur ces termes qui inspirent et orientent la production et la pensée de la ville. Ils s’interrogent sur la façon dont les mots font évoluer les représentations urbaines, parfois même à travers une certaine scénarisation. Les auteurs soulèvent aussi la question des phénomènes émergents qui nécessitent un lexique original. Au fond, comment nommer le nouveau ? Et surtout : les mots nouveaux s’appliquent‑ils à des situations réellement inédites ?

Cote : 711.4.01 CHE
Notice ArchiRès

 

s'ouvrent les portes de la ville

James Orrom – Chair anatomy : design et construction

Les designers et les architectes, dont le travail tourne autour de l’espace, du confort et de la fonction, se sont efforcés de créer la chaise parfaite ou inhabituelle. Cependant, la plupart d’entre elles ne sont pas uniques mais fabriquées en grande quantité pour être exposées et commercialisées dans le monde entier. Ainsi, cet ouvrage est une exploration détaillée de 50 modèles de chaises emblématiques de ces 150 dernières années.

Cote : 747.4 ORR
Notice ArchiRès

walker

Alexandre Gady – Notre-Dame de Paris : la fabrique d’un chef-d’œuvre 

Le drame qui a frappé Notre-Dame en avril 2019 a suscité un extraordinaire intérêt pour la cathédrale de Paris, par-delà même les croyants et les amoureux du patrimoine. Ce mouvement, pour sympathique qu’il soit, ne laisse pas d’interroger sur les raisons de cet attachement. Entre sous-entendus et malentendus, l’histoire de Notre-Dame de Paris peut être revisitée, en soulignant la richesse de la pensée qui a conduit à sa construction, à ses embellissements, puis à sa restauration et à sa transmission jusqu’à nos jours. Fondé sur les documents, dont le plus ancien remonte à la fin du XIIe siècle, ce livre donne donc à voir la cathédrale au cours des âges, en suivant une chronologie qui va de l’évêque bâtisseur Maurice de Sully au général de Gaulle, le dernier « souverain » français.

Cote : 726.6 GAD
Notice ArchiRès

agoras contemporaines

Camille Claessens-Vallet, Christophe Catsaros  – Pont Rouge

Pont-Rouge ne symbolise rien de moins qu’un changement de cap. Celui d’un modèle urbain sobre et homogène, que certains qualifient de  » corporate »  et qui est incontestablement plus en phase avec la réalité économique de la ville. L’architecture est le principal levier d’expression de cette identité assumée. le rythme de la façade, et surtout l’usage de la pierre, constituent le médium qui va rendre perceptible cette orientation. La médium qui va rendre perceptible cette orientation. la modénature des façades ne limite pas à dresser le décor générique d’une métropole globalisée. Elle traduit plutôt le coming out d’une ville qui s’est longtemps efforcée de brider son développement. En cela, Pont Rouge est un jaillissement, une portion d’avenir sortie de terre

Cote : 725.2 PON
Notice ArchiRès 

Pour un catastrophisme éclairé

Claudia Palazzolo –  Mise en scène de la danse aux expositions de Paris – 1889-1937

Que faisait donc la danse aux Expositions universelles et internationales de Paris, ces sites légendaires autant qu’éphémères, entre foires et musées, dont la finalité, de la Troisième République au Front populaire, était de rassembler les réalisations exemplaires des avancées de la technologie et des arts ? Sa présence – dont témoignent de nombreux comptes rendus – répondait-elle à un projet politique ou reflétait-elle la « dansomanie » de l’époque, l’irruption de la danse dans l’industrie du divertissement ? Comment expliquer son impact sur la culture de l’époque ?  En supposant une singularité de l’expérience vécue par le spectateur dans le contexte spécifique des Expositions, ce livre fait le pari, plutôt que de recenser les formes chorégraphiques présentées, d’en étudier la réception, la production de discours ou d’images qu’elles ont suscités, ces traces de la perception des corps en mouvement et de l’expérience de ceux qui y assistèrent.

Cote : 793 PAL

Notice ArchiRès

La transition, c'est maintenant

Michael Jakob –  Architecture et violence : la cabane de Unabomber

La cabane de Ted Kaczynski, le criminel américain connu sous le nom de Unabomber, est un objet paradoxal : construite et habitée par son auteur pour rester à l’écart, hors de toute visibilité, elle n’a pas seulement été sans cesse reproduite depuis 1996, mais elle a aussi été déplacée, exposée, reconstruite, copiée et pastichée. Séparée de son auteur, la cabane représente bien plus qu’un reste : c’est un élément qui dérange et qui attire à la fois ; c’est une drôle de relique, et c’est surtout, sur le plan sémiologique, un signe qui ne cesse de nous interpeller. Par ailleurs, son statut n’est pas simple à définir : que signifie, en effet, la persistante présence médiatique et artistique de cet objet, en soi plutôt banal ? Pourquoi réapparaît-il sans cesse ? Qu’en est-il de la violence que cette cabane symbolise et à laquelle, en même temps, elle s’oppose ?

Cote : 728.7 JAK
Notice ArchiRès

diener et dierner architects

Martin Krüll, Lynn Kunze – Wespi de Meuron Romeo

La recherche d’édifices contemporains au langage très personnel comme ceux que l’on retrouve chez des architectes Markus Wespi, Jérôme de Meuron et Luca Romeo n’est pas une tâche simple. Inspirés par l’architecture locale trouvée dans leur ville de prédilection, Caviano, ils créent des espaces de vie et de travail intemporels qui ne semblent ni désuets ni liés avec force à un style moderniste. Ce livre donne un aperçu de leurs concepts matériels et formels et résume les projets et les candidatures au concours nés après l’introduction de Luca Romeo en 2012

Cote : 92 MEU
Notice ArchiRès

 

sens de la ville

Claire Ollagnier  – La chambre et l’intime

Ces deux mots l’intime et la chambre semblent inextricablement liés, et ce d’autant que leur origine est assez concomitante. A l’aube du XVIIIe siècle, quand chambre à coucher il y a, elle n’est pas encore le lieu de l’intime. Un siècle plus tard, alors que les appartement se composent des même suites de pièces, les usages ont changé. On n’habite plus la demeure de la même manière, et certaines pièces ont sanctuarisées ; la chambre à coucher en fait partie. Pour mieux en rendre compte, ce livre propose d’explorer le XVIIIe siècle de part en part, de rechercher les traces de la transformation des esprits et des usages, d’interroger les continuités autant que les ruptures

Cote : 728.12 OLL
Notice ArchiRès

walker

Frans Masereel – La ville

Chef-d’oeuvre de Frans Masereel, maître du bois gravé moderne et précurseur du roman graphique. Cette édition de La Ville rassemble de nombreuses images encore jamais publiées, dessins, ébauches et épreuves préparatoires de l’oeuvre majeure de Frans Masereel. (Ed.)

Cote : 741.6 MAS
Notice ArchiRès

S'inscrire à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles de l'ENSAM.

Vous vous êtes inscrit avec succès