Sélectionner une page

 

FRANCE RELANCE

Dans le cadre de l’appel à projets France Relance, volet « rénovation énergétique des bâtiments publics », l’ENSAM a déposé un dossier proposant :

–        L’isolation complète de l’enveloppe du bâtiment historique (façades, toitures)

–        La modernisation des équipements de chauffage et d’éclairage

–        L’installation de panneaux photovoltaïques.

 

Ce projet a été retenu en décembre 2020 pour une enveloppe de 4,9 millions d’euros.

L’établissement a fait le choix d’être accompagné par un mandataire à maîtrise d’ouvrage, et l’ARAC Occitanie a obtenu ce marché en mars 2021.

Après plusieurs mois d’études poussées associant plusieurs experts (thermicien, programmiste, économiste, géomètre) le budget des travaux a dû être revu à la hausse. Le projet a cependant pu être maintenu grâce au soutien du Ministère de la Culture et de la DRAC Occitanie : le coût supplémentaire de 1,7 millions d’euros sera en effet pris en charge dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région 2021-2027.

Les contraintes fortes de planning imposées par le programme France Relance ont conduit à opter pour un marché de conception-réalisation, qui a été publié le 25 juin dernier.

Une sélection de trois candidats sera arrêtée au 1er septembre ; ces entreprises auront ensuite jusqu’au 20 octobre pour remettre leurs propositions. Après analyse des offres, le choix définitif du lauréat sera notifié au 25 novembre 2021.

Les travaux auront donc lieu en 2022-2023, selon les modalités proposées par les entreprises et après discussion en CHSCT.

 

Le Plan de Relance comprend également un volet numérique.

D’une part, la Région Occitanie a proposé d’accompagner l’ENSAM et l’Université Paul Valéry dans une demande commune de subvention « REACT-EU » (plan de relance européen). Cette démarche a permis à notre établissement d’obtenir plus de 30 000 euros en remboursement des dépenses pédagogiques numériques imputables à la crise sanitaire.

D’autre part, le Ministère de la Culture nous a accordé une subvention exceptionnelle de 145 000 euros en crédits d’investissement, à engager sur l’année 2021. Les dépenses éligibles concernent principalement l’équipement des salles de cours et l’amélioration des réseaux ; les enseignants ont été sollicités afin de connaître leurs besoins dans ce domaine.

Enfin, la plateforme France Relance de la DINUM propose divers « guichets » thématiques sur lesquels il est possible de candidater pour obtenir des financements ; des projets sont à l’étude.

S'inscrire à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles de l'ENSAM.

Vous vous êtes inscrit avec succès