Flat Preloader Icon patientez
Sélectionner une page

UNE ÉCOLE ENGAGÉE


 

Prévention et lutte contre toute forme de violence et de discrimination

L’ENSAM s’engage auprès de ses personnels et de ses usagers à prévenir et à lutter contre toute forme de discrimination, violence et harcèlement.
Une charte de déontologie affiche les différents engagements.
Témoin ou victime, une fiche de signalement et une adresse mail (incidents@montpellier.archi.fr), vous permet de poser les mots et d’être en contact dans la bienveillance avec deux agents de l’ENSAM. Un dispositif avec des référents formés est mis en place. Les modalités sont indiquées sur l’intranet.
Vous pouvez également saisir la cellule d’écoute et d’accompagnement organisée par le ministère de la culture, Allo discrim.
 
Les faits de discrimination, de violence, de harcèlement sont illégaux et qualifiés pénalement, il peuvent donner lieu à des dépôts de plaintes et des poursuites. Les personnes qui au sein de l’établissement, personnels ou usagers se rendant coupables de ce type d’actes encourent des sanctions disciplinaires et pénales.

En savoir plus

Synthèse des différents types de violences                                        •  En parler &agir

Guide identité de genre                                                                         • Guide contre le racisme et l’antisémitisme

Cellule de signalement – étudiant                                                           • Cellule de signalement – agents 

 

Améliorer le bien-être et la santé des étudiants

L’ENSAM s’engage dans une démarche volontariste afin d’améliorer le bien être et la santé de ses étudiants.

D’abord en rappelant l’importance de la prévention et en assurant le suivi médical, psychologique et social des étudiants de l’ENSAM, afin de leur garantir un environnement respectueux de leurs droits et favorisant leur bien-être.

Ensuite, en menant une réflexion sur le cadre et le rythme des études des étudiants de l’ENSAM pour répondre à leurs difficultés et favoriser leur bien-être et leur réussite.

Cette démarche s’inscrit dans le plan d’action déployé par le ministère de la Culture, avec 10 orientations déclinées sur 30 actions sur 5 ans.

Ce plan d’action s’insère en continuité de la loi relative à l’Orientation et à la réussite étudiante (loi ORE de 2018) et du « plan stratégique de l’enseignement supérieur Culture centré sur l’étudiant », voté par le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche artistique et culturelle en novembre 2019.

Elle tend à solutionner les problèmes identifiés suite à une enquête menée par l’Union nationale des étudiants en architecture et paysage (UNEAP) qui révélait le stress, la fatigue et les problèmes de santé des étudiants liés au rythme des études, à leur charge de travail et à une culture de la « charrette ».

 

Les liens utiles :

Communiqué du Ministère de la Culture

Plan d’action 2022 – 2027