Sélectionner une page
Ouvrage Habi(li)ter la ville-paysage

Architecture et construction en terre crue

Approches historiques, sociologiques et économiques

Sous la direction de :
Émilie LEAL, Claire-Anne de CHAZELLES, Philippe DEVILLERS

Le présent ouvrage réunit les actes d’une table ronde organisée à l’ENSA de Montpellier en octobre 2019. Il achève la série des « Échanges transdisciplinaires sur les constructions en terre crue » consacrée à l’étude des architectures et des différents procédés constructifs mettant en œuvre ce matériau.
Les questions techniques et lexicales ayant été largement présentées et débattues lors des précédentes rencontres, il s’imposait dès lors d’envisager ces architectures archéologiques ou patrimoniales et le fait même de bâtir en terre, sous d’autres angles, au-delà de la perception immédiate restituée par les fouilles, les analyses et les inventaires. Les articles réunis ici abordent les problématiques sociales et sociétales, géographiques, économiques et historiques en lien avec l’usage de ce matériau. Les périodes et aires géographiques concernées sont le Néolithique et l’âge du Bronze du Proche Orient et du bassin méditerranéen oriental, ainsi que les époques antique, médiévale, moderne et contemporaine dans différents contextes européens, américains et africains.
Si le rapprochement des études met en lumière certaines attitudes universelles, comme le choix de la terre pour des raisons financières et l’image dépréciative de la terre en concurrence avec la pierre, à l’inverse leur confrontation fait ressortir des exemples remarquables valorisant ce matériau lorsqu’il est mis, par exemple, au service d’un pouvoir étatique ou de projets sociaux.
Les problématiques sociétales et économiques qui sont abordées permettent de cerner la place d’un matériau souvent réputé « pauvre » à la fois dans le processus constructif et dans l’image de l’habitat qu’il produit. Par exemple, ont été envisagés dans des contextes chronologiques et géographiques très divers le statut socio-économique des commanditaires et/ou occupants de maisons en terre, des bâtisseurs ; l’enjeu visuel représenté par la terre : visible, assumée ou dissimulée, comment elle est perçue culturellement, socialement ou ethnographiquement ; la production et la commercialisation de matériaux de série dans des sociétés rurales ou urbaines pré-industrialisées ; la place de ce matériau dans les traités d’architecture et de construction, …
Par ailleurs, certains des articles, relevant d’études menées à grande échelle, proposent des synthèses de type géographique et historique sur l’évolution, la répartition des architectures en terre, leur place à côté d’autres matériaux et sur les modalités de transmission des techniques.

Les discussions entre les participants – retranscrites in extenso dans l’ouvrage – témoignent de la richesse et de la pertinence des débats qui ont rythmé chacune des sessions.

Auteurs :
Mohamed AL DBIYAT / Samira ALLICHE / Jacques AYMERIC NSANGOU / Paul BACOUP / Emmanuel BAUDOIN / Kenza BOUSSORA /Nathalie BUCHEZ / Aymat CATAFAU / Julie CHARMOILLAUX / Claire-Anne de CHAZELLES / Samia CHERGUI / Martine COCAUD / Annick Jo Elvire DANEELS / Magali DELAVENNE / Philippe DEVILLERS / Suzanne DIBO / Sébastien GAIME / Julie GEREZ / Samuel GUERIN / Hubert  GUILLAUD / Mohammadullah HAKIM-EBRAHIMI / Aurélie HESS / Émilie LEAL / Mélanie MARCEL/ Emmanuel MILLE / Mathilde MINOTTI / Priscilla MUNZI / Alina NEGRU / Thomas PELMOINE / Maia POMADÈRE / Claude POUZADOUX / François PUSTOC’H / Nadya ROUIZEM LABIED / Sandrine RUEFLY /Martin SAUVAGE / Alessandro SERRA / Antoine SHOLTÈS / Carole STADNICKI / Zuzana SYROVÀ/Jiří SYROVY

Commander

ISBN : 978-2-491253-08-0
Prix public : 40 €
21 X29,7 cm  472 pages, de nombreuse illustrations en couleur
Septembre 2022

Ouvrage Habi(li)ter la ville-paysage

ENSA Montpellier

Projets de fin d’études 2020 I 2021

Cet ouvrage met en relief les qualités des projets de fin d’études (PFE) 2020-2021 de l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier. Les PFE sont en effet indispensables pour l’obtention du diplôme d’État d’architecte (DEA). Ils résultent d’un travail encadré, où chaque étudiant conclut sa formation par une réflexion et un projet sur un sujet selon le domaine d’études choisi.

Contact

ISSN : 2779-2978
ISBN : 978-2-491253-06-6
Prix public : 10 €

16 x 24 cm, 280 pages
Illustrations couleurs
Bilingue français/anglais
Mai 2022

Ouvrage Habi(li)ter la ville-paysage

L’architecture comme mystère

Octavio Mestre

Notre travail d’architecte ressemble, d’une certaine manière, à celui d’un alchimiste… transformer les métaux, faire en sorte que les briques sans valeurs deviennent une chose précieuse. Et malheur à celui qui renonce à cette magie, à cette recherche de la vérité !

Albert Einstein dit, au-delà de la célèbre phrase « Dieu ne joue pas aux dés avec l’univers » que « La plus belle chose que l’on puisse ressentir c’est le mystère. C’est la source de tous les arts et toutes les sciences ». Cette phrase a inspiré le travail mené par l’agence de José Antonio Coderch, avec lequel j’ai travaillé quand j’étais étudiant.

Si, comme le dit Silesius « la rose est sans pourquoi », peut être que l’on en sait plus en sentant son odeur qu’en l’arrachant pour analyser ses pétales au microscope. Ce mystère est celui qu’aujourd’hui j’aimerais partager avec chacun d’entre vous et celui qui m’a motivé et donné l’envie d’écrire ce livre. « Sans la prétention de donner des leçons à qui que ce soit. »

Commander

ISBN : 978-2-491253-05-9
Prix public : 20 €

14 x 20 cm, 208 pages, ill. couleurs
Décembre 2021

S'inscrire à notre Newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles de l'ENSAM.

Vous vous êtes inscrit avec succès