Flat Preloader Icon patientez
Sélectionner une page
Ouvrage Habi(li)ter la ville-paysage
Interterritorialité(s), aménagement et métropolisation

Regards croisés en région montpelliéraine

Coordonné par Laurent Viala
Préface Hélène Peskine

C’est dans l’interterritorialité que les voies offertes à la transition métropolitaine trouveraient leurs meilleures chances de réussite. En région montpelliéraine, la trajectoire métropolitaine aboutit à une situation qui s’ancre de plus en plus définitivement dans une forme de fragmentation institutionnelle du grand territoire. Pour autant, les voisinages entre établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) semblent apaisés et se traduisent parfois par des accords de coopération thématiques. Dans le cadre du programme Popsu Métropoles à Montpellier, à mi-chemin d’un ultime temps de coproduction de la connaissance entre acteurs et chercheurs, et d’un temps de valorisation de plusieurs aspects des travaux réalisés entre 2019 et 2022, cet ouvrage rassemble les contributions de divers acteurs du territoire ayant pris part à la démarche. Plus précisément, il constitue un des aboutissements du processus de coproduction de la connaissance relative aux enjeux de production et de régulation immobilières à l’épreuve des territorialités et de la métropolisation.

Organisé en trois grandes parties, l’ouvrage présente à la fois un recueil de témoignages, un florilège d’analyses ancrées dans un désir de mieux comprendre un monde qui change, un assemblage de regards qui interrogent. Ce volume affiche donc une grande diversité : écritures, postures, formats, rapports à la réalité, etc. ; tout rappelle à dire ô combien le changement à l’œuvre est difficile !

À noter que la troisième partie ouvre les portes d’un regard prospectif à la fiction.

 

Auteurs : Daniel Andersch, Catherine Bernie-Boissard, Fabien Blasco, Frédéric Bossard, Antoine Desclèves, Eugène Gréau, Sylvie Groueff, Fabien Hance, Arnaud Huc, Marie-Christine Jaillet, Wassili Joseph, Sophie Lafenêtre, Jacques-Marie Loiseau, Christine Marsal, Nathalie Mas-Raval, Régis Morvan, Jean-Marc Offner, Hélène Peskine, Philippe Renaud, Paskine Sagnes, Flore Serayssol, Céline Simoens, Laurent Viala

Avec le soutien de Popsu métropoles et du Lifam.

Commander

ISBN : 978-2-491253-14-1
Prix public : 24 €
Format 16,5 X 24 cm
296 pages, couleurs
Juin 2023
Ouvrage Habi(li)ter la ville-paysage

Convenance et qualité d’usage

dans le logement et son environnement

 

Norbert Chautard, Maëva Crespo, Alain Mirault, Joëlle Pons et Antoine Voisin

Convenance :
qualité de ce qui est approprié et conforme aux besoins des usagers.
Au-delà de la réglementation sur l’accessibilité, cet ouvrage collectif illustré montre l’importance, dès sa programmation, de la mise en adéquation de l’espace construit avec les besoins des usagers, espace qui deviendra leur lieu de vie.
Il s’agit donc de mettre en convenance la prestation des acteurs du cadre bâti avec la demande exprimée de l’usager, afin de réduire le hiatus entre l’espace donné à vivre et l’espace vécu.
Cette démarche doit être préventive, et non un ensemble de réparations et d’adaptations péniblement rajoutées « comme des rustines ».
Le logement évolutif ou modulable doit être envisagé comme un maillon indispensable pour une conception durable et pour une accessibilité universelle.
Le nombre des personnes en situations de handicap augmente et la place des seniors grandit dans la société. L’accessibilité ne peut plus être envisagée comme une contrainte particulière ; c’est une donnée incontournable pour tous les acteurs de la construction et de l’aménagement, du commanditaire à l’artisan, du bailleur social ou du propriétaire privé à l’architecte.

 

Lecture en ligne

ISBN : 978-2-491253-09-7
Format 17X24,8 cm
128 pages, croquis n&b et couleur
Octobre 2022

Ouvrage Habi(li)ter la ville-paysage

Architecture et construction en terre crue

Approches historiques, sociologiques et économiques

Sous la direction de :
Émilie Leal, Claire-Anne de Chazelles, Philippe Devillers

Le présent ouvrage réunit les actes d’une table ronde organisée à l’ENSA de Montpellier en octobre 2019. Il achève la série des « Échanges transdisciplinaires sur les constructions en terre crue » consacrée à l’étude des architectures et des différents procédés constructifs mettant en œuvre ce matériau.
Les questions techniques et lexicales ayant été largement présentées et débattues lors des précédentes rencontres, il s’imposait dès lors d’envisager ces architectures archéologiques ou patrimoniales et le fait même de bâtir en terre, sous d’autres angles, au-delà de la perception immédiate restituée par les fouilles, les analyses et les inventaires. Les articles réunis ici abordent les problématiques sociales et sociétales, géographiques, économiques et historiques en lien avec l’usage de ce matériau. Les périodes et aires géographiques concernées sont le Néolithique et l’âge du Bronze du Proche Orient et du bassin méditerranéen oriental, ainsi que les époques antique, médiévale, moderne et contemporaine dans différents contextes européens, américains et africains.
Si le rapprochement des études met en lumière certaines attitudes universelles, comme le choix de la terre pour des raisons financières et l’image dépréciative de la terre en concurrence avec la pierre, à l’inverse leur confrontation fait ressortir des exemples remarquables valorisant ce matériau lorsqu’il est mis, par exemple, au service d’un pouvoir étatique ou de projets sociaux.
Les problématiques sociétales et économiques qui sont abordées permettent de cerner la place d’un matériau souvent réputé « pauvre » à la fois dans le processus constructif et dans l’image de l’habitat qu’il produit. Par exemple, ont été envisagés dans des contextes chronologiques et géographiques très divers le statut socio-économique des commanditaires et/ou occupants de maisons en terre, des bâtisseurs ; l’enjeu visuel représenté par la terre : visible, assumée ou dissimulée, comment elle est perçue culturellement, socialement ou ethnographiquement ; la production et la commercialisation de matériaux de série dans des sociétés rurales ou urbaines pré-industrialisées ; la place de ce matériau dans les traités d’architecture et de construction, …
Par ailleurs, certains des articles, relevant d’études menées à grande échelle, proposent des synthèses de type géographique et historique sur l’évolution, la répartition des architectures en terre, leur place à côté d’autres matériaux et sur les modalités de transmission des techniques.

Les discussions entre les participants – retranscrites in extenso dans l’ouvrage – témoignent de la richesse et de la pertinence des débats qui ont rythmé chacune des sessions.

Auteurs :
Mohamed AL DBIYAT / Samira ALLICHE / Jacques AYMERIC NSANGOU / Paul BACOUP / Emmanuel BAUDOIN / Kenza BOUSSORA /Nathalie BUCHEZ / Aymat CATAFAU / Julie CHARMOILLAUX / Claire-Anne de CHAZELLES / Samia CHERGUI / Martine COCAUD / Annick Jo Elvire DANEELS / Magali DELAVENNE / Philippe DEVILLERS / Suzanne DIBO / Sébastien GAIME / Julie GEREZ / Samuel GUERIN / Hubert  GUILLAUD / Mohammadullah HAKIM-EBRAHIMI / Aurélie HESS / Émilie LEAL / Mélanie MARCEL/ Emmanuel MILLE / Mathilde MINOTTI / Priscilla MUNZI / Alina NEGRU / Thomas PELMOINE / Maia POMADÈRE / Claude POUZADOUX / François PUSTOC’H / Nadya ROUIZEM LABIED / Sandrine RUEFLY /Martin SAUVAGE / Alessandro SERRA / Antoine SHOLTÈS / Carole STADNICKI / Zuzana SYROVÀ/Jiří SYROVY

Commander

ISBN : 978-2-491253-08-0
Prix public : 40 €
21 X29,7 cm  472 pages, de nombreuse illustrations en couleur
Septembre 2022

Ouvrage Habi(li)ter la ville-paysage

ENSA Montpellier

Projets de fin d’études 2020 I 2021

Cet ouvrage met en relief les qualités des projets de fin d’études (PFE) 2020-2021 de l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier. Les PFE sont en effet indispensables pour l’obtention du diplôme d’État d’architecte (DEA). Ils résultent d’un travail encadré, où chaque étudiant conclut sa formation par une réflexion et un projet sur un sujet selon le domaine d’études choisi.

Contact

ISSN : 2779-2978
ISBN : 978-2-491253-06-6
Prix public : 10 €
16 x 24 cm, 280 pages
Illustrations couleurs
Bilingue français/anglais
Mai 2022

Ouvrage Habi(li)ter la ville-paysage

L’architecture comme mystère

Octavio Mestre

Notre travail d’architecte ressemble, d’une certaine manière, à celui d’un alchimiste… transformer les métaux, faire en sorte que les briques sans valeurs deviennent une chose précieuse. Et malheur à celui qui renonce à cette magie, à cette recherche de la vérité !

Albert Einstein dit, au-delà de la célèbre phrase « Dieu ne joue pas aux dés avec l’univers » que « La plus belle chose que l’on puisse ressentir c’est le mystère. C’est la source de tous les arts et toutes les sciences ». Cette phrase a inspiré le travail mené par l’agence de José Antonio Coderch, avec lequel j’ai travaillé quand j’étais étudiant.

Si, comme le dit Silesius « la rose est sans pourquoi », peut être que l’on en sait plus en sentant son odeur qu’en l’arrachant pour analyser ses pétales au microscope. Ce mystère est celui qu’aujourd’hui j’aimerais partager avec chacun d’entre vous et celui qui m’a motivé et donné l’envie d’écrire ce livre. « Sans la prétention de donner des leçons à qui que ce soit. »

Commander

ISBN : 978-2-491253-05-9
Prix public : 20 €

14 x 20 cm, 208 pages, ill. couleurs
Décembre 2021