Flat Preloader Icon patientez
Sélectionner une page

Archi-Folies 2024 – Un projet multipartenarial ambitieux

17.07.2023 | #EXPOSITION, 2023, À LA UNE, ACTUALITÉS

Un projet pédagogique innovant

Sous le nom d’« Archi-Folies », les Écoles nationales supérieures d’architecture se sont engagées, fin 2022, dans une aventure inédite par son ampleur et son ambition. Les écoles ont répondu favorablement à l’invitation de Didier Fusillier, Président du Parc de La Villette. Les étudiants se sont vus confier la responsabilité de concevoir et de réaliser, dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, vingt pavillons éphémères, destinés à recevoir une fédération sportive. Ces vingt pavillons prendront place dans le Parc de La Villette, qui accueillera le Club France, lieu de célébration des athlètes médaillés où seront rassemblées de nombreuses fédérations sportives françaises. Prenant appui sur ces pavillons ou « Archi-Folies », des activités festives et populaires incluant des démonstrations sportives seront proposées au grand public.

 

 

Au cœur de l’aventure architecturale d’« Archi-Folies », l’École de Montpellier a brillamment relevé le défi de la créativité et de l’engagement. En étroite collaboration avec la Fédération Française de Roller et de Skate, notre école s’est vu confier une mission des plus prestigieuses : concevoir et réaliser un pavillon exclusif destiné à accueillir cette fédération lors des Jeux Olympiques, au sein du magnifique Parc de La Villette.

 

Le pavillon conçu par l’École de Montpellier se dresse fièrement parmi les vingt « Archi-Folies » qui embelliront le Parc de La Villette pendant les Jeux. Ce Pavillon éphémère, véritable ode à l’audace et à l’originalité, offrira un espace dédié au roller et au skate. Plus qu’un simple lieu de rassemblement, ce pavillon sera le reflet de la passion partagée pour ces disciplines en constante évolution.

 

 

Cette opération, inédite d’un point de vue pédagogique, représente pour les étudiants une opportunité de réaliser à l’échelle nationale un projet architectural de sa conception à sa construction.

Les étudiants sont ainsi confrontés à la réalité constructive de l’architecture et au chantier. C’est une opportunité pour expérimenter des matériaux innovants en phase avec la transition écologique. Cette « pédagogie positive » démontre concrètement aux étudiants la capacité créative de l’architecture et la nécessité d’un collectif pour construire. Sans oublier que ces pavillons devront traduire l’imaginaire d’un sport, pour émerveiller et apporter de la poésie… Le nom « Archi-Folies » fait référence aux 20 Folies de Bernard Tschumi concepteur du Parc de La Villette, mais cela évoque bien plus : une « Folie », « un pavillon » dans l’histoire de l’architecture, c’est une petite construction où tout est signifiant, de l’archétype au prototype, de l’icône au manifeste… « archi » comme diminutif d’« architecture » ; mais aussi dans le sens du préfixe « archi- » quelque chose, qui intensifie et traduit le caractère « hors norme » et « inédit » du projet.

 

L’article du ministère ici…

 

Le 21 novembre 2022, la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak a lancé officiellement ce projet qui réunira pour la première fois sur un même site toutes les écoles de France, au service d’un même idéal : parvenir à exprimer, par le langage architectural, les valeurs universelles du sport.

Cette expérimentation pédagogique, qui se déploiera sur dix-huit mois, permettra aux étudiants et à leurs enseignants d’aller jusqu’au bout de leurs idées : c’est-à-dire jusqu’à la construction, grandeur nature, des bâtiments qu’ils auront imaginés avec les différentes fédérations sportives. Ces 20 Archi-Folies dialogueront naturellement avec les célèbres Folies rouges de Bernard Tschumi, architecte concepteur du Parc de La Villette et parrain de l’opération.

Afin de favoriser la meilleure intégration paysagère possible, des règles communes ont été élaborées en amont par l’atelier Germe&Jam sous la forme du « Plan Guide » qu’il a produit. C’est sur la base de ces règles que chaque équipe pédagogique, en relation avec une fédération associée, a conçu une esquisse de pavillon durant le second semestre de cette année universitaire 2022/2023. L’exposition des maquettes d’Archi-Folies qui se tient en juillet à l’ENSA Paris-Malaquais, sur le site qu’elle partage avec les Beaux-Arts de Paris, permet de rassembler toutes les esquisses et maquettes et constitue un premier temps de partage avec le grand public.

La scénographie a été réalisée par des étudiants de master 2 de l’ENSA Paris-Malaquais, sous le commissariat de Yann Rocher, maître de conférences à l’ENSA Paris-Malaquais. L’événement du Palais des études est aussi l’occasion d’un rendez-vous, le 7 juillet, entre tous les partenaires du projet : équipes pédagogiques, fédérations associées et mécènes qui pourront faire ensemble un point d’étape et consolider les différentes propositions avant la phase de précision des projets et de préfabrication des pavillons. Bernard Tschumi sera présent pour échanger avec les étudiantes et étudiants autour de leurs maquettes, outils de projection architecturale matérialisant les concepts d’espace et leur réalité constructive.

Ce grand projet de rencontre entre l’architecture et le sport est porté par le ministère de la Culture, en partenariat avec La Villette et le Comité National Olympique et Sportif (CNOSF). Archi-Folies s’inscrit dans l’Olympiade Culturelle, programmation artistique et culturelle pluridisciplinaire qui se déploie de 2021 à septembre 2024 sur tous les territoires français. Après les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 et en cohérence avec le Plan Héritage et Durabilité de Paris 2024 , ces pavillons seront démontés pour être relocalisés dans les territoires au bénéfice des fédérations, de collectivités territoriales ou d’autres nouveaux partenaires.