Flat Preloader Icon patientez
Sélectionner une page

Stage Egalité des Chances en Ecole d’architecture

19.02.2024 | À LA UNE, ACTUALITÉS

Du 12 au 16 février 2024, l’ENSAM a accueilli 30 lycéens dans le cadre du programme Égalité des chances

Depuis 2016, l’ENSAM participe au programme Égalité des Chances en architecture mis en place par la Fondation Culture & Diversité en partenariat avec les Ecoles nationales supérieures d’architecture (ENSA) de Bordeaux, Grenoble, Lille, Normandie, Paris-Est, Paris-Val de Seine et Strasbourg, ainsi que le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse et le ministère de la Culture.

Mis en place en 2009, ce programme national a pour objectif de favoriser l’égalité des chances dans l’accès aux Écoles d’architecture pour des élèves de terminale scolarisés dans des établissements d’enseignements technologiques ou professionnels liés au domaine de l’architecture ou dans des établissements d’enseignement général relevant de l’éducation prioritaire, et qui manifestent le désir de poursuivre des études en architecture au-delà du baccalauréat.

Le Stage a pour objectifs :

  • d’orienter le choix de poursuivre des études en architecture ;
  • de préparer aux procédures d’orientation et d’admission en Ecole d’architecture ;
  • d’augmenter les chances d’intégrer ces Ecoles.

30 élèves ont été sélectionnés sur des travaux personnels, sur critères de motivation, et sur critères sociaux, par un jury rassemblant tous les représentants des partenaires du programme. Le stage permet de découvrir les différents aspects des études d’architecture, théoriques et pratiques ; les problématiques architecturales, urbaines et paysagères grâce à une thématique fil rouge et la démarche de travail par projet.

NOS LYCÉES PARTENAIRES

→ Lycée Léonard de Vinci à Montpellier avec une classe bac Pro option “ Assistant architecte ”
→ Lycée Dhuoda à Nîmes avec une classe de terminale STI2D spécialité “ Architecture et construction ”

 

Un programme sur le thème de la fragilité

Alexis Lautier et Nicolas Pauli, enseignants à l’ENSAM, ont imaginé pour cette semaine de stage un programme sur la notion de fragilité : Comment habiter un site de façon temporaire, seul ou ensemble, en s’appuyant sur son expérience présente et en intégrant toute sa sensibilité ?

Le stage s’est déroulé à la fois dans les ateliers de l’école et sur site à Palavas-les-Flots. Entre promenades urbaines, marathon photo, projection de film, des temps de conception et de dessins, des débats et réflexions collectives, les lycéens ont interrogé le rapport entre espace urbain et espace naturel qui laisse percevoir une fragilité. Une fragilité que l’on reconnaît comme sublime lorsque l’on est face à un site remarquable, un paysage, un bord de plage, un étang, une forêt…

Dans un premier temps, la balade urbaine à Palavas, accompagnée de Germana Civera, a permis d’observer le site pour la conception d’un projet d’habitat éphémère. Comment construire une architecture fragile ? Doit-elle être rigide, souple, éphémère, fragile, démontable, mouvante, vernaculaire, soluble … ?

Le lendemain, en trinôme, les lycéens ont commencé leur loge de conception et ont présenté les prémices de leur projet aux autres groupes pour échanger, partager et discuter sur leurs propositions. Puis chaque trinôme a réalisé une maquette du projet qui a été présentée à l’oral le dernier jour.

Un temps de rencontre avec les étudiantes et étudiants ayant bénéficié du dispositif de la Fondation Culture & Diversité a permis aux lycéennes et lycéens de poser toutes leurs questions sur le parcours, les études, le rythme de travail, la vie étudiante en école d’architecture. Les ENSA partenaires étaient également présentes le dernier jour pour répondre aux interrogations des lycéennes et lycéens. Les stagiaires ont également pu visiter le centre contemporain et historique de Montpellier, guidés par Alexis Lautier.

Et après ?

Les élèves ayant participé au Stage Égalité des Chances  et ayant été admis à l’Ecole sont accompagnés par la Fondation Culture & Diversité de manières logistiques et financières :

– Prise en charge des frais d’inscription aux POA de 2 Écoles nationales supérieures d’architecture ; prise en charge du transport des élèves pour les oraux d’admission jusqu’à 150 € ;

– Pour les élèves boursiers : bourse d’aide à l’achat de matériel, bourse d’aide au logement et propositions de logement ;

– Accompagnement à l’ouverture culturelle ; accompagnement à l’insertion professionnelle.

– Accompagnement pédagogique : Un tutorat est exercé par un professeur référent dans l’Ecole d’architecture une fois par mois durant la première année du cursus. Un monitorat et un soutien pédagogique sont également effectués par des étudiants moniteurs de l’Ecole partenaire une fois par semaine durant la première année du cursus.